Association d'éducation populaire et de solidarité internationale
Contactez-nous : 06-67-64-58-58 terresenmelees@gmail.com

Maroc

Soutenu par Terres en Mêlées, et son parrain Jalil Narjissi, capitaine du SU Agen, l’Association Fada Solidaire mène tout au long de l’année des actions d’éducation par le rugby dans les établissements scolaires de la commune rurale.

Depuis 2011, les jeunes du village avec 40 membres actifs âgés de 16 à 25 ans, s’impliquent dans l’association souhaitant offrir des réponses à la jeunesse d’Aïn-Leuh, durement touchée par le chômage, l’oisiveté et les comportements addictifs.

Des solutions novatrices pour changer l’image d’un village

Dans le contexte d’une région rurale isolée, déconnectée de la croissance économique marocaine, l’association Fada Solidaire souhaite donner aux enfants et aux jeunes du village des perspectives positives les éloignant des comportements déviants liés à l’inactivité. Résolument mixte, ce projet poursuit également le but de participer à l’intégration des femmes au sein de la société civile.

Si autant de jeunes s’impliquent au sein de l’association Fada solidaire, c’est pour favoriser l’épanouissement de leurs ‘’petits frères’’ qui comme eux grandissent à Ain-Leuh et auxquelles s’adressent leurs activités.

Passionnés de rugby, ce sont des jeunes de l’association Fada solidaire qui mènent des actions culturelles et environnementales pour les enfants tout en transmettant leur passion ovale. Les premiers échanges s’initient avec Terres en Mêlées, et rapidement le 1er FADA Tour est organisé pour l’été 2012 avec pour but la rencontre interculturelle, la formation des jeunes et leur équipement en matériel pédagogique. Ces échanges initiaux entre Terres en Mêlées et les jeunes du village leur ont permis de créer leur structure associative et de se former aux activités socio-sportives.

Le sérieux que les jeunes investissent dans le projet leur accorde la reconnaissance de leurs pairs et leur ouvre de nouvelles opportunités. En 2013, les formations d’éducateur portent leurs fruits avec l’instauration de cycles d’éducation par le rugby en temps scolaire (à raison de 4 à 5 interventions par mois et par établissements) et l’organisation de tournois scolaire plus des entraînements réguliers hors temps scolaire.

Ce succès a suscité de nouvelles attentes

Afin de répondre au besoin qu’ont manifesté les jeunes de s’investir, l’association Fada solidaire va répondre en étendant son champs d’activités aux domaines culturel et artistique. En diversifiant ses affinités, l’association Fada solidaire permet à plus de jeunes de s’investir et de proposer aux enfants un panel d’activités variées qui favorise leur ouverture sur le monde.

Pour la 4ème année consécutive, nous repartirons cet été pour échanger avec les jeunes marocains sur nos pratiques éducatives. La venue de jeunes français booste la motivation des jeunes d’Ain Leuh et leur donne l’envie de se dépasser pour offrir des activités de qualité aux enfants du village.

Les actualités du projet au Maroc