Association d'éducation par le rugby et de solidarité internationale
Contactez-nous : 06 67 64 58 58 terresenmelees@gmail.com

Actualités

« Jouons la différence », le concept Terres en Mêlées pour encourager la mixité sociale !

Avec jouons la différence, Terres en mêlées teste une nouvelle démarche pédagogique conçue pour lutter contre le repli communautaire et favoriser la création de liens durables entre les enfants issus de différents milieux sociaux et culturels.  Le tout en utilisant une approche du rugby qui encourage le respect, la coopération et la confiance réciproque. Explications.

Une réponse aux problématiques constatées sur le terrain

Depuis plusieurs années, Adrien, actuel coordinateur de Terres en Mêlées Burkina Faso, anime des séances d’éducation à la solidarité internationale auprès de différents publics de la métropole de Montpellier. D’abord au sein des écoles de rugby, ses actions se sont rapidement étendues aux structures jeunesses de la ville. En travaillant dans le quartier du Petit Bard de la commune héraultaise, Adrien a fait le constat du manque de mixité dans les groupes de jeu et du peu d’occasions de rencontre entre enfants de milieux sociaux différents. Il part alors d’un postulat : cette situation encourage le sentiment d’exclusion et d’isolement que certains peuvent ressentir en grandissant.  Adrien et l’équipe pédagogique de Terres en mêlées ont ainsi imaginé un événement capable de rassembler des enfants de 6 à 12 ans, évoluant dans des contextes sociaux et économiques diverses, autour de leur outil éducatif de toujours, le rugby. Quoi de mieux que le sport pour pour créer le lien ? Jouons la différence était né(e).

Tout le monde participe !

L’événement doit respecter un principe intangible : sur le terrain, tout le monde doit pouvoir participer, être respecté et valorisé dans un cadre ou le sexe et le milieu social n’attisent pas les préjugés. Pour se faire, le concept Jouons la différence alterne, sur une après-midi, des jeux de confiance, de cohésion et de coopération autour d’une pratique du rugby adaptée et inclusive, dans laquelle marquer un essai n’est plus le seul moyen de faire gagner son équipe. Chaque action collective, effort de solidarité ou acte de fair-play est récompensé. À l’inverse, les comportements inadaptés et l’individualisme sont sanctionnés. Mais, qui dit nouvelles règles, dit aussi nouvelles stratégies. À chaque temps de pause, les éducateurs enfilent leur casquette de coach pour faire participer tous les enfants à l’élaboration d’un plan de jeu. Un bel exemple de pédagogie participative !

Une première expérience réussie

Ce mercredi 16 mai a donc eu lieu la première édition de « Jouons la différence » à Montpellier, dans le parc du Montcalm. Pour organiser l’événement, Terres en mêlées s’est appuyé sur les ALSH (accueils de loisir sans hébergement) de quartiers différents : le Petit Bard, Alco et les Aubes. Huit équipes mixtes ont été constituées, encadrées par une quinzaines d’éducateurs et de bénévoles, eux aussi regroupés pour l’occasion. Entre franches rigolades, adrénaline et émotions, les enfants ont eu une formidable occasion de se découvrir en s’amusant ! Comme l’opération est en phase expérimentale, les enfants et l’ensemble des encadrants ont été invités à remplir une petite grille d’évaluation de l’après-midi. Et Les résultats à chaud sont très positifs : 90% des enfants ont adoré l’expérience. Reste toutefois à les croiser avec une évaluation plus tardive, réalisée par les éducateurs des centres dans quelques semaines, pour savoir si l’envie d’apprendre à se connaître subsiste.

L’éducation au développement*, la finalité

D’autres événements « Jouons la différence » sont prévus à Toulouse les vendredi 25 mai et 1er juin avec une ambition affichée : améliorer et développer l’expérience pour pouvoir la dupliquer dès la rentrée prochaine sur d’autres agglomérations françaises. À terme, l’objectif de Terres en mêlées est de multiplier ces temps pour faire naître des liens d’amitié qui dépassent les frontières sociales. On espère qu’à l’avenir, ces liens leur permettront de mieux se comprendre et les inciteront à se souder pour relever les défis qui les attendent. Avec des initiatives comme Jouons la différence, nos équipes comptent mettre à l’essai de nouveaux concepts pédagogiques, conçus autour du rugby, pour créer une méthode d’éducation au développement basée sur la pratique sportive.

Pour ceux qui ont lu l’article jusqu’ici : restez connectés, on vous en dit plus très bientôt !

*L’éducation au développement est un ensemble de techniques et de méthodes pédagogiques, qui visent à sensibiliser le public aux enjeux des relations sociales économiques et culturelles, et à le rendre acteur d’une démarche de solidarité en vue de réduire les inégalités.

1 Response

  1. Cyndia

    Bonjour,
    Je suis fan de tout ce que vous faites.
    J’ai vu que vous veniez sur Toulouse le vendredi 25 si vous avez besoin d’éducateurs je suis disponible.
    J’adhère complètement à votre projet.

Ajouter un commentaire